Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

CES FOYERS CONFRERIQUES QUI VIOLENT ET BOUSCULENT L’ETAT DE DROIT

Posté par: Mouhamadou Ba| Lundi 04 novembre, 2013 07:53  | Consulté 3758 fois  |  19 Réactions  |   

En prenant la république en otage à travers la personne du Président de la république, ces foyers confrériques, autant qu’ils sont, piétinent intentionnellement et autoritairement  la constitution à son article 3 qui dit « Il n’y a, au Sénégal, ni sujet, ni privilège de lieu, de naissance, de personne ou de famille ». Le Sénégal n’est pas devenu un Etat souverain pour satisfaire les besoins d’une quelconque ou unique famille, lignée, ou communauté. Ce pays est construit autour des principes de l’Etat de droit que tous les pays libres du monde pratiquent, ce qui lui a valu d’avoir une constitution basée sur les réalités existantes au Sénégal. En aucun moment, il a été question dans cette constitution de privilégier les familles confrériques au détriment du peuple alors qu’elles étaient toutes présentes lors du draft et la finalisation de cette constitution.

Le Sénégal, un pays laïc depuis son indépendance, n’avait jamais connu l’ingérence du pouvoir spirituel dans les circuits et affaires du pouvoir temporaire jusqu’à l’arrivée au pouvoir de Maitre Abdoulaye Wade qui a dévoilé son appartenance confrérique à tous les Sénégalais. Ces présidents qui étaient la avant Maitre Abdoulaye Wade ont appliqués l’Etat de droit comme le demandait la constitution à son article 1 « Le Sénégal est un Etat républicain, indivisible, laïque, démocratique et social. Il prend le nom de République du Sénégal. Son principe est « Gouvernement du Peuple, par le Peuple, pour le Peuple ». La souveraineté appartient au Peuple, qui l’exerce par ses représentants et par voie de référendum. Aucune section du Peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice. »  La république du Sénégal par sa constitution n’a rien de comparable d’une république islamique même si la majorité de la population est musulmane et dispersée dans des confréries qui rendent son existence sur terre très au-dessous de la barre de pauvreté.

Le rôle de l’Etat est de protéger les citoyens, de créer des conditions de travail favorable pour l’émergence individuel, de retenir et de renforcer son pouvoir d’autorité pour trancher en cas de litiges parce qu’il en existera sinon il deviendrait inutile. La république du Sénégal  n’est pas uniquement la totalité de ces représentations confrériques malgré leurs puissances spirituelles, démographiques, historiques, et financières mais elle est plutôt une souveraineté nationale où le religieux et le non religieux, le politique et le non politique, le riche et le pauvre ont les mêmes traitements. Le Président de la république qui est un être humain comme tous les sénégalais mais qui exerce un office qu’aucun sénégalais ne peut exercer s’il est vivant et bon portant devrait être au-dessus de la mêlée et tenu d’un droit de réserve de ne pas divulguer ou montrer son appartenance confrérique pour éviter qu’il y’ait des conflits d’intérêts et du favoritisme.

 

L’image et la personnalité du Chef de l’Etat sont très importantes dans la marche ascendante des valeurs de la république qui ne sauraient être retranchées sur la défensive contre les foyers confrériques qui ne travaillent que pour la disparition de la république. Ces chefs religieux n’ont aucune considération et aucun respect pour la république et l’Etat de droit qu’ils aperçoivent comme l’outil du blanc et forcement l’outil manipulateur du mécréant. Ils ne se voient même pas être dirigés et suivre les ordres ou les sujets de cette république parce que se sentant plus fort. L’Etat faillirait à ses prérogatives s’il cédait à la pression de ces chefs religieux qui ont porté le Sénégal vers des cieux pollués d’ignorance, d’autoritarisme, et de fanatisme. Le peuple dans sa soumission habituelle et illogique suit à l’origine de sa propre démence chronique au profit de ces chasseurs de noms, de gloires, et de fortunes. Si cette violation des textes continue pour satisfaire les doléances d’une communauté au détriment d’autres communautés, petites ou subalternes qu’elles soient, elles se sentiront abandonnées, lésées et trahies par ce pouvoir sensé représenter l’Etat de droit comme le dicte la constitution sénégalaise.

 

Le président Macky Sall et ses slogans, comme « les marabouts sont des simples citoyens comme tous les sénégalais », ne vivent que le moment de leurs passages dans la presse et après il n’ y’a plus rien, les déformations d’idées commencent, l’argent du contribuable sénégalais est envoyé d’urgence à ces lieux pour réhabiliter l’image de ces chefs religieux, et   les camarades de parti jouent les sapeurs-pompiers pour arrondir les angles.  Cela va sans dire que tous ces efforts actionnaient par les dirigeants pour plaire à ces religieux témoignent de la fébrilité, de la défiance, et de la complicité des premiers face à une machine confrérique démolisseuse des valeurs de la république. Il est inconcevable et troublant de penser que ces foyers religieux peuvent se substituer à l’Etat de droit d’autant plus que chaque personne dans son for intérieur pense que les autres sont perdus dans l’acquisition des bontés d’ALLAH (SWT) ici-bas et au-delà.

 

Un pays aussi divisé, diverse, et varié devrait éviter de poser des actes à contre-courant des fondamentaux de la république dans la mesure où c’est cette république qui le tient souder mais malheureusement ce que les sénégalais voient dans les chambres institutionnelles, par exemple l’assemblée nationale, n’est pas réconfortant et signe de rupture. Devant tout un peuple, un député crie haut et fort le nom de son leader religieux et s’en glorifie, et une autre députée demande à un ministre du gouvernement Sénégalais d’aller s’agenouiller devant un guide religieux pour demander clémence par rapport à des propos « peu aimables et respectueux » qu’il aurait tenus à son endroit, et un autre qui dit si l’Etat veut réussir la mission que lui a confiée le peuple il n’a qu’à mettre à exécution les travaux de la route d’une localité confrérique. Le Sénégal est la terre de tous les sénégalais où qu’ils soient sur le territoire national, quelques soient leurs origines, leurs religions ou pas de religions du tout, leurs appartenances confrériques ou pas de confréries du tout, fort de ce fait travaillons pour la symbiose et l’unité du peuple Sénégalais.     

Lavoixdupeuple

Mouhamadou Ba       

Mhmd_ba@yahoo.com  

Documents consultés: Université Cheikh Anta Diop de Dakar

                                           Faculté des Sciences Juridiques et Politiques

  Centre de Recherche, d’Étude et de Documentation sur les Institutions et les Législations Africaines Collection du CREDILA, XXIII

”Textes constitutionnels du Sénégal de 1959 à 2007” Réunis et Présentés par Ismail Madior Fall      
 L'auteur  Mouhamadou Ba
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (19)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
AnonymeTAFA ATHENES En Novembre, 2013 (08:20 AM) 0 FansN°:1
Vous avez bien dit mon cher ami, finalement l'exécutif est perdu dans des considérations de chapelle, le principe de séparation de pouvoir devrait s'appliquer aux religieux qui ne doivent intervenir dans le champ politique que pour apaiser le climat social mais pas d'intimider l'exécutif. le scénario au Sénégal est vraiment triste l'Etat tend de plus en plus de renforcer le pouvoir du religieux au détriment sa légitimité républicaine.
Wedi En Novembre, 2013 (09:28 AM) 0 FansN°:2
Ok ! votre texte me plaît. je commençais franchement à me poser la question de savoir si les sénégalais sont conscients de ce qui se joue depuis Wade avec la promiscuité qu'il a installé dans ses rapports avec les Mourides.On court tous à la catastrophe avec ça. moi j'ai quitté le sénégal y a 30 ans. et j'y reviens pratiquement chaque année. lorsque j'ai appris qu'il y avait une mosquée à l'intérieur de l'UCAD j'ai cru rêver. A force de jouer avec le feu, je pense qu'aujourd'hui que tous les ingrédients sont réunis pour qu'on se brûle les doigts.... le Nord Mali n'est pas loin et cela mérite qu'on s'arrête et qu'on y réfléchisse.ce serait un gâchis monumental pour le sénégal si les molahs arrivaient à dominer. Le progrès c'est pas une république islamique; le progrès c'est dans l'autre sens. d'abord parce que les sénégalais sont très entremêlés en matière de culture et de mariage (beaucoup de musulmans mariés à des chrétiens....et une diversité religieuse dans beaucoup de familles où on trouve à la fois des musulmans et des chrétiens); ajouté à cela il faut réfléchir aux conséquences en terme d'intégrité territoriale du pays; et enfin, il faut savoir qu'il y a des radicaux dans chaque religion; et que les musulmans (du moins ceux qui fantasment sur une république islamique au sénégal)sachent que les chrétiens quite à consentir un génocide collectif n'accepteront jamais d'être sous le joug des musulmans...et je pense...
@Wedi  En Novembre, 2013 (14:50 PM)0 FansN°: 1156473
Tu es HS wedi , on parle des marabouts toi tu nous parle de la mosquée à intérieur de l'UCAD ? quelle est la relation? les étudiants musulmans à l'UCAD ne doivent-ils pas vaquer à leurs obligations religieuses?
Tu devais rentrer plus souvent car apparemment tu es resté trop longtemps à l'étranger , pfff donneur de leçon
@Wedi  En Novembre, 2013 (14:50 PM)0 FansN°: 1156477
Tu es HS wedi , on parle des marabouts toi tu nous parle de la mosquée à intérieur de l'UCAD ? quelle est la relation? les étudiants musulmans à l'UCAD ne doivent-ils pas vaquer à leurs obligations religieuses?
Tu devais rentrer plus souvent car apparemment tu es resté trop longtemps à l'étranger , pfff donneur de leçon
Anonyme En Novembre, 2013 (09:30 AM) 0 FansN°:3
remarquable il ya au moins un quelqun quelque part qui reflechit tres bien mm certe nous croyons tous a dieu au prophete PSL et a nos marabouts mais dans certains cas ce nest que l'exploitation de l'homme par l'homme et pire encore le detournement de la personne donc point de liberté nio boke senegal na niou ko defare ci djiko djeuf yaar ak lepe
Anonyme En Novembre, 2013 (10:16 AM) 0 FansN°:4
vous avez fait un raisonnement qui m a beaucoup plu car vous avez évoqué(touché) la plaie que personne n'ose toucher .Vous avez fait un raisonnement pertinent dans la mesure ou au Sénégal il y a des gens qui croient même que le Sénégal leur appartient ou même appartient leurs ancêtres ;IL faut que les sénégalais refusent cela car notre cher Sénégal n appartient a personne nous sommes tous égaux devant la lois .Si chacun reste a sa place il n 'aura pas de problème chacun doit connaitre sa limite on dit en wolof que kou wacc se ande ande bo tog ......ce qui reste vous le savez le Président a parfaitement raison de dire que les marabouts sont des citoyens ordinaires le problème est que la manière dont vous l avez interprété .Il faut aussi que les politiques cessent de réveiller des paroles dormantes pour se faire célébré cela ne doit pas vous incitez a dire des choses qui peuvent susciter des conflits faites la politique mais ne vous en abuser pas.
Anonyme En Novembre, 2013 (11:36 AM) 0 FansN°:5
Ces marabouts seront détruits par leur propre voracité. Finalement cette affaire Dangote n'était qu'une affaire de sou, c'est ce que le porte parole du khalife des mourides a dit à la télé : il faut respecter les engagements antérieurs, donc, il veut que Dangote paie les 6 miliards alors que juridiquement ces héritiers n'ont droit à rien. Ces maras passent leur temps à amasser des fortunes sur la misère du plus grand nombre. Le reveil des consciences sonnera le glas de cet esclavage des temps modernes. Viendra un jour, la plupart de ces marabouts seront égorgés comme des animaux, car les gens auront compris qu'ils ne peuvent rien leur garantir.
Baba En Novembre, 2013 (13:00 PM) 0 FansN°:6
Excellente contribution. Bien de denouncer l'Iranisation du Senegal ou les confreries maintiennent les populations dans un etat d'obscurantisme et de servage inacceptable au 21eme siècle au benefiice de certaines famillles. Pire que la royaute dans un pays dit laique, dans une Republique!
Anonyme En Novembre, 2013 (19:59 PM) 0 FansN°:7
Il a encore bien pluqs grave à craindre: ce serait la main mise du religieux sur le laïc ce qui a toujours été une catastrophe partout où cele s'est produit. Catastrophe pour le peuple je veux dir.
Kaadoubitimrew.com En Novembre, 2013 (01:19 AM) 0 FansN°:8
Mille bravos!!!Enfin on ose mettre le doigt sur la plaie et le mal sénégalais.Le trafic d'influence et les chantages des foyers religieux est un niveau insupportable donc dangereux.IL s'enrichissent sur le dos de l'Etat sénégalais sans modération.On leur donne des terres,des maisons et des passeports diplomatiques,parce que ce sont des fils de...Si la sainteté se transmettait par le sang,cela se saurait.Ils roulent en Limousine et épousent jusqu'à 7femmes dans un des pays les plus pauvres de la planète et se disent musulmans au mépris des enseignements de leurs dignes et valeureux pères qui ont montré du doigt la direction du Prophète(psl)et eux se glorifient de ne regarder que leurs doigts pointés.OUI ce sont des citoyens pas extraordinaires donc ordinaires parce que simples citoyens n'ayant droit qu'à une carte d'électeur.Il ne peuvent ouvrir les portes du paradis à personne,n'étant même pas surs d'y entrer eux mêmes.C'est le règne de la féodalité dynastique chez eux qui amassent des milliards sur le dos des talibés disséminés à travers le monde par l'immigration selon une organisation digne des sectes occidentales.Le Sénégal,pays des 2 Korité et des 2 tabaski et des mille magals et conférences-business islameux,est très malade!!!!
CBA Ndiaye.
Diagne En Novembre, 2013 (07:04 AM) 0 FansN°:9
DIEUREUDIEUF fils tu as interprete toute ma pensee sur l etat SENEGALAIS que ton message puisse reveiller notre notre peuple.
Soulé En Novembre, 2013 (07:07 AM) 0 FansN°:10
Belle contribution.
Heureusement que la majorité des sénégalais à savoir les 99% n'ont pour marabout que DIEU et Papa & Maman. Mais puisque c'est connu que seuls les tonneaux vides font du bruit, on entend que le 1% fanatisé.
L'on dit dans le saint corant:Après l'adoration de Dieu,l'obéissance aux parents est le devoir le plus important de l'homme.Cela est confirmé par un Hadith du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam), qui dit en ce sens qu'une personne demanda à l'Envoyé d'Allah (sallallâhou alayhi wa sallam) : "Quelle est l'acte le plus apprécié par Allah ?" Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) répondit: "D'accomplir la prière à son heure." La personne demanda encore: "Et ensuite, quelle est l'acte le plus apprécié ?". Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit: "Le bon comportement envers les parents."
Les bons,grands et vrais marabouts qui respectent la parole divine, on les connait et on les respecte.Ce sont des gens humbles,sages qui ne sont pas intéressés par le matériel, ni par le bling bling. Alors attention donc à l'obscurentisme.
ANTI COMPLEXE En Novembre, 2013 (09:33 AM) 0 FansN°:11
votre contribution a le mérite de confirmer ce que je pensais de ce qu'on appelle l'élite intellectuelle occidentalisée et complexée. Vous faites partie des personnes qui n'ont aucun sens des réalités sociétales de leur pays et qui époumonent à singer l'occident dans ses valeurs comme dans ses tares. Si ce pays est aujourd'hui l'un des 10 pays les plus pauvres au monde c'est grande partie parce qu'il est dirigé par des personnes qui sont en déphasage complet avec les réalités sociétales du sénégal. j'ai vécu en aise (japon et thaïlande) en europe (france et Angleterre) mais contrairement à ce que nos pseudo intellectuels pensent, ces pays sont profondément ancrés dans leurs cultures et traditions. Les européens n'ont pas hontes de parler de leur culture judéo-chrétienne, pourquoi au sénégal on est complexé de parler de nos valeurs hérités de dignes fils du pays. vous parlez de laïcité alors que la définition de ce concept pose toujours problèmes ce ne sont pas les français qui me démentiront. Cessez de nous tympaniser, regardez autour de vous, nos valeurs valent qu'on essaie de comprendre le legs de nos aïeux avant de singer d'autres peuples . Je vous cite une contribution du professeur DIACK "il y a des forces dans ce pays, qui peuvent motiver les Sénégalais et faire jaillir le meilleur d’eux-mêmes en termes de créativité, d’engagement, d’endurance et de sacrifice, sans tomber dans le fanatisme. Il n’y a que le fait religieux...
Lavoixdupeuple En Novembre, 2013 (14:29 PM)0 FansN°: 1156448
Ce sont des gens comme toi qui ne rendent aucun service au pays et sont a port a faux avec les realites de la societe actuelle qui pensent que le Senegal est sur la bonne direction. Mon cher, nos cultures des lors que nous n'avons pas une ne peut pas impulser notre developpement economique parce que elles ont tardees a prendre formes en assumant vous comprendrez ou je parle et ne peuvent avoir le meme impact que les cultures que vous avez citees qui sont supportees par leurs langues nationales et pas des langues etrangeres. C'est vous le grand complexe, qui ne veut pas regarder la verite et apporter les changements necessaires pour l'avancement de notre pays. Vous faites partis de ceux qui croient que la majorite doit souffrir et une elite se succree. Que vous l'aimez ou pas le Senegal est entrain de subir une autre occupation emanant de ses fils de marabouts qui veulent tout amener et s'accaparer de tout et tout ceci est rendu possible par le grand traitre de l'Etat Abdoulaye Wade. Ce sont ces religieux qui devraient nous parler des comportements d'un bon musulman mais non ce sont eux qui se portent comme des enfants, des voleurs, des preneurs des femmes d'autrui, des pratiquants d'adulteres, des materialists, etc...Mon cher reveillez vous ce n'est pas trop difficile de voire la verite en face et cette n'appartient a aucune famille confrerique, elle est celle d'ALLAH (SWT). C'est vrai aberrant, illogique, et blaspheming quand les disciples prennent ces simples individues qui ne se rappelent pas ce qu'ils ont bouffes la nuit precedent puissant etre ALLAH (SWT) ou promettre le paradis. Ceci n'existe qu'au Senegal et nulle par ailleurs, des trafficants, dealers, et obscuratistes qui profitent d'une societe malade et sans repere pour la pervertir, la rendrent plus malade, et enfin l'abattre et rien n'avoir avec une culture ou des cultures a moins que vous considerez la religion comme une culture qui ne l'est pas. Les senegalais seulement la separation du pouvoir temporal au pouvoir spiritual parce qu'ils ne peuvent pas cohabiter de la facon dont le veut certains. L'Etat est un TOUT alors qu'une confrerie donnee ne represente qu'une frange ou fraction de la population.
Anonymou34 En Novembre, 2013 (12:28 PM) 0 FansN°:12
Un grand bravo, ça me rassure qu'il y ait encore des compatriotes qui ont cette clairvoyance sur notre socièté. Notre société part à la dérive complétement, les confréries ne sont la que pour leur interets stricto-personnels, l'affaire Dangote est tres révélateurs. Et Pire encore voulant faire de notre république un bien leur appartenant oubliant qu'il y a aussi des chrétiens juifs et autres parmis nous. ET merci à nos chers concitoyens communauté chretienne de vrais Hommes de Paix, pacifique et tres integres, on a beaucoup à apprendre d'eux. Nous les musulmans devons nous insurger contre cette dérive avant que cela nous perde. Merci à vous tous pour votre contribution ça me fait enormement plaisir. Wassalam
Deug senegal  En Novembre, 2013 (16:31 PM) 0 FansN°:13
Dafa barri nafekh
Sant reg En Novembre, 2013 (08:10 AM) 0 FansN°:14
ANTI MOURIDE DINGA DEEE BAAYI FI MOURIDE YI NIOUYE GEUNNA PUISSANT D'AUTRES AVANT TOI ONT ESSAYE ET S'Y sont casse les dents nafekh
Lavoixdupeuple En Novembre, 2013 (13:53 PM) 0 FansN°:15
Je ne crois pas avoir citer une quelconconque confrerie dans le texte que j'ai propose. De tout facon ce texte est destine a une audience si vous vous voyez c'est votre problem et c'est peut etre que vous etes coupables et habitues des faits. Je vous souhaite de la sagesse garant de notre existence sur terre mais egalement de la paix du Coeur pour pouvoir cohabiter avec vos pairs.
Max En Janvier, 2014 (14:43 PM) 0 FansN°:16
Les marabouts ne font que se servir de l'Etat. C'est Abdoulaye WADE qui a empiré les choses. Il croyait les utilisé, lui aussi pour rester au pouvoir. Vive la République

Ajouter un commentaire

 
 
Mouhamadou Ba
Blog crée le 05/02/2012 Visité 235512 fois 63 Articles 7571 Commentaires 13 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
PSE : Des Milliards Pour Emerger Le Sénégal Ou Une Elite
LA CAISSE NOIRE DU PRESIDENT, PREMIERE SOURCE D'ARGENT ILLICITE
La Pauvrete Source de Violence au Senegal
Les Medias Acquitent Karim Wade Avant D'Etre Juge
Le Camouflage des morts a la Compagnie Sucriere Senegalaise- Richard- Toll