Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Columbus-OHio: Alioune Gueye, L'Expert Comptable, Ecrit L' Article Qui Vandalise Son Bureau

Posté par: Mouhamadou Ba| Lundi 17 octobre, 2016 07:10  | Consulté 500 fois  |  0 Réactions  |   

C'est etre  dans un état de déni, de rejet, de désillusion totale de croire que le Sénégal est une démocratie de classe exceptionnelle et purement naturelle quand des marches sont interdites, des citoyens engagés sont emprisonnés pour offense au président de la république, des fonctionnaires de l'État radiés de leurs postes pour le simple délit d'avoir attirer l'attention du public sur la gestion nébuleuse de ce régime, des expatriés intimidés et leurs bureaux saccagés pour avoir osé informer et informer juste, le tapage incessant et le traitement malencontreux de politiciens maintenant dans l'opposition, les maisons de partis politiques détruites, le non respect des lois de passations de marchés publics, etc...Tous ces manquements aux antipodes de ce que représente réellement la démocratie, nous amène à se demander si ce regime peut créer la rupture tant rêvée et attandue par ce peuple qui ne cesse d'endurer les moments difficiles et incertains de rassemblements citoyens, de campagnes et de journées électorales. 


La démocratie est loin d'être une chose compliquée si les règles du jeu sont respectées pour l intérêt du peuple et la sauvegarde de la nation sénégalaise. Ces règles ne doivent pas être uniquement celles proposées par le président de la république ou son parti à leurs propres avantages mais celles dictées et approuvées par les masses qui connaissent mieux ses intérêts qu'un groupe ou des groupes de bureaucrates. La démocratie telle que décrite dans ses principes de fonctionnement dans les différentes sphères ne saurait souffrir de comprehension si la personne au contrôle des affaires de la cité écoutait et suivait les volontés et aspirations de son peuple parce que ce dernier connaît mieux ses conditions de vie qu'un groupe ou des groupe bureaucrates. La démocratie n'est pas seulement la création d'un État souverain, l'installation d'institutions républicaines ou l'organisation d'élections présidentielle et legislative mais le respect des libertés individuelles et collectives, du calendrier républicain et de pouvoirs forts et partagés pour plus de "Checks and balances". Ce dernier point est nécessaire pour le renforcement et l'équilibre des institutions républicaines. Internationalement parlant, le Sénégal navigue à un niveau de démocratie très bas selon ce qui se passe réellement au pays et le réduire encore ce serait catastrophique pour le peuple.


Ce faisant, Macky Sall, son frère et leurs partenaires se trompent de période et de génération de croire qu'un deal aussi faramineux, convoité et fabuleux soit conçu et conclu sans que des sénégalais engagés, libres et integres comme Alioune Gueye, Ousmane Sonko, Abdoul Mbaye entre autres avec leurs esprits critiques, analytiques, et interpellatifs d'experts-comptables et financiers d'en faire une lecture objective, sincère et logique des tenants et aboutissants des transactions entre Petro- Tim/ Timis et Timis/ Kosmos. A la suite des révélations, de nouveaux venus dans l'arène politique comme dirait Maître Elhadji Diouf " le déput pour ses propres affaires" (DPA), Ousmane Sonko et Abdoul Mbaye, le Premier ministre, Mohammed Boun Dioné, dans son rôle de défenseur écervelé et commandité, et d'exécuteur aveugle et soumi dit tout aux sénégalais sauf la vérité sur ce qui est raisonnable et légal d'appeler le "Sallgate" si le Sénégal était cette démocratie tant rêvée. Le monde est devenu un village planétaire où loin devient prêt, longtemps devient immédiat, impossible devient possible, fiction devient réalité, etc...Un monde plus restreint à cause de la nouvelle technologie où les nouvelles mentalités citoyennes bousculent les anciennes et traditionnelles pratiques synonymes de corruptions, de vols, d'influences et de conflit d'intérêts.


C'est ainsi que, Alioune Gueye, dans sa quête permenant de trouver l'information à temps réel tombe sur des dossiers qui compromettent et contredisent les déclarations fallacieuses et faciles du Premier ministre, écrit un article intitulé "L'analyse financière des états financiers de Kosmos Energy confirme payement a Timis par Alioune Gueye" publié le 23 Septembre 2016 sur xalimasn.com. Depuis ce jour, Alioune Gueye ne cesse de subir des menaces de poursuites judiciaires de la part de Kosmos aidé en cela par un appareil étatique très tourmenté et dépassé par les événements s'il ne se rétracte pas dans les plus brefs délais. Les États Unis étant un pays de droit contrairement au Sénégal, il se retrouve avec une multitude de possibilités qui lui garantissent ses droits allant de régler à l'amiable en écrivant un démenti qui ne lui coûte rien et n'efface aucunement son engagement de sentinelle républicain e n'obstrue en rien sa vision d'un Sénégal libre et indépendant économiquement ou il n'écrit pas le démenti pour poursuivre la lutte dans les tribunaux avec tous les moyens, le temps et la distraction que ça entraine. Il choisit la première possibilité dans la mesure où le message est passé et a atteint les objectives qu'il s'était assigné; informer et informer juste. Les ressources seront redirigées ailleurs parce qu'il n y'a plus de temps à perdre avec Kosmos.

Alors que tout le monde croyait le chapitre est clos, le voilà sujet de tracasseries, de menaces, d'intimidations, de vandalisme, de sabotage pour le déranger mentalement et l'anéantir physiquement mais toutes ces actions dirigées contre lui ne sont que les armes d 'entités à bout de souffles dans leurs dispositions, d'entités en manque d'arguments valables pour se défendre contre des faits gravissimes, et d'entités aux pratiques douteuses découvertes en pleine lumière. Il est important de savoir, vous les ennemies de la république du Sénégal qu'Alioune Gueye est suivi par des milliers de sympathisants dans son combat pour un Sénégal au service de tous et non un Sénégal créateur de dynasties. Les méthodes utilisées pour réprimer la liberté d'expression qui est garantie par toute constitution ne sauront nous arrêter parce que ce qui est en jeu est plus important que nos êtres: la souveraineté de la nation sénégalaise engloutie sous ses eaux qui est entrain d'être transférée à des forces étrangères fondatrices de notre statut de pays pauvre. 


Sénégalais et sénégalaises où que vous soyez, quelque soit votre situation sociale, économique et politique tenez bon pour combattre l'injustice, l'obscurantisme, la dictature, le népotisme et le despotisme pour construire un Sénégal aux réalités nouvelles et meilleur pour les générations.
Vive le Sénégal, Vive la démocratie, Vive les libertés individuelles et collectives
Lavoixdupeuple
mhmd_ba@yahoo.com
Mouhamadou Ba

 

 

 L'auteur  Mouhamadou Ba
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Mouhamadou Ba
Blog crée le 05/02/2012 Visité 229287 fois 59 Articles 7063 Commentaires 12 Abonnés

Posts recents
LE SENEGAL BRULE ET MACKY SALL SE BALADE DANS LES AIRS
L’ACCROCHAGE INFERNAL ET PROGRAMME DE MACKY SALL AU POUVOIR INQUIETE
LE DEVELOPPEMENT DU FOUTA SE FERA SANS LES POLITICIENS TRADITIONNELS
LA RECUPERATION POLITIQUE JUSQUE DANS NOS CERCEUILS
LE PEUPLE VEUT GAGNER LA GUERRE A COMMENCER PAR LA BATAILLE DU 19 AVRIL
Commentaires recents
Les plus populaires
La Pauvrete Source de Violence au Senegal
LA CAISSE NOIRE DU PRESIDENT, PREMIERE SOURCE D'ARGENT ILLICITE
Les Medias Acquitent Karim Wade Avant D'Etre Juge
PSE : Des Milliards Pour Emerger Le Sénégal Ou Une Elite
Le Camouflage des morts a la Compagnie Sucriere Senegalaise- Richard- Toll