Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

“LES SOLUTIONS” D’OUSMANE SONKO: UNE GRANDE PREMIERE AU SENEGAL

Posté par: Mouhamadou Ba| Dimanche 21 octobre, 2018 04:10  | Consulté 187 fois  |  0 Réactions  |   

L’histoire politique du Sénégal nous apprend que depuis l’Independence on a toujours fait comprendre aux Sénégalais que les projets de développements des communautés, les plans macroéconomiques et autres plans structuraux devaient partir des tenants de l’exécutive vers les masses. Ces modèles économiques, du haut vers le bas, qui voudraient faire les yeux bas et effacés sur les priorités sociétales pour entretenir des programmes dictés par l’occident au détriment des masses Sénégalaises, on peut citer entre autres la construction en 1981 du barrage de Diama à Saint-Louis qui a couté au contribuable sénégalais la rondette de US$150 millions, la GOANA (Grande offensive agricole pour la nourriture et l’abondance) a couté 344 milliards FCFA pour la seule campagne agricole 2008/2009, le Plan Sénégal Emergent a déjà couté 2 milliards de FCFA pour sa conception et 3,729 milliards de FCFA pour son financement. Ces politiques de développements répétées, maffieuses et trompeuses aux allures de marques européennes déposées dans nos villes, villages et fleuves ont toujours servi une élite politique animée par un remplissage des comptes bancaires au plus pressant.

Malgré tous ces milliards, le Sénégal fait parti des 25 pays les plus pauvres dans le monde. Tous les secteurs sont à terre; que ça soit l’éducation, l’assainissement, l’emploi des jeunes, la santé, la bonne gouvernance, l’Etat de droit, etc… D’année en année, des tendances de demandes sociales se dégagent, se consolident et se confirment avec une population qui s’accroit confortablement dans un Sénégal de plus en plus généreux vis à vis de l’extérieur de ses ressources, de ses barrières douanières, et de sa souveraineté. Les présidents passés et présent nous ont dits que le Sénégal serait comme la France sans nous dire comment serait la France en 2000, la dévaluation du franc CFA est une aubaine pour les couches vulnérables sans nous dire comment faire pour que l’inflation et les fluctuations du marché ne pourrissent et dégringolent notre statut social, le Sénégal rentrerait dans l’ère de la technologie sans nous dire comment dans un pays où l’accès à l’ordinateur est un luxe. Il était plus judicieux  de dire au peuple sénégalais qu’avec des présidents poète, pilleur, dictateur, franc-maçon, vieux et aux absents abonnées, le Sénégal serait ce qu’il est aujourd’hui un royaume, un pays de non droit, un pays pauvre, un pays mal gouverné, un pays mal parti, etc…

Le livre  ”Les Solutions” du président Ousmane Sonko vient corriger une erreur politique de l’histoire du Sénégal qui donnait une importance minime ou nulle de l’investissement intégral des masses dans la marche du pays. Il s’agit d’une pensée globale de la conduite des affaires de la cité des Sénégalais, par les Sénégalais et pour les Sénégalais. Le président Ousmane Sonko ne cesse de surprendre les sénégalais et à chaque fois il monte la barre trop haut pour que nous puissions voir ce qu’il voit, entendre ce qu’il entend, et comprendre ce qu’il comprend et c’est en ce moment seulement que sa vision pourra percer notre intellect pour y habiter de bon et lancer les débuts de l’émergence tant attendue. Ce faisant, le président Ousmane Sonko a déjà pensé le pouvoir avant d’en accéder ”Les Solutions” et sa ”Vision” contrairement aux chefs d’états précédents qui ont eu à s’atteler des services de cabinets étrangers pour une vision ou des programmes jusque-là payés par le contribuable sénégalais. Cette rencontre avec le président Ousmane Sonko sera un moment d’éclaircissements où nous irons au pays des merveilles où la prospérité est reine et intarissable, la justice est audacieuse et libre, l’état de droit est souverain, la démocratie est mature et par dessus tout l’abnégation, le courage et le patriotisme concourent au développement du capital humain.

Président Ousmane Sonko a entendu le cri de cœur et vu le feu de détresse de cette famille assise sur le lit les pieds dans l’eau, de cette femme enceinte pour donner naissance à son bébé, couchée sur une charrette, doit parcourir des kilomètres de routes parsemés de soubresauts, question de vie ou de mort la plupart du temps, de cette jeunesse qui ne sait toujours pas de quoi est fait demain, de ces paysans inspectant le ciel à quand la prochaine pluie, de cette femme auxiliaire ménagère dans ses craintes d’un licenciement abusif en gestation. Le livre traite de toutes ces questions mais les sénégalais doivent en être des éléments fondamentaux, du début a la fin, pour la réussite de cette fabrique pour le développement du Sénégal. Président Ousmane Sonko veillera au bon développement de la graine. Aux non-alignés, il est grand temps que vous vous aligniez maintenant, il n’y aura que détermination, réussite et satisfaction.

Vive Pastef, Vive Président Ousmane Sonko & Vive le Sénégal !

Mouhamadou Ba

Mhmd_ba@yahoo.com                                                                                        

 L'auteur  Mouhamadou Ba
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Lavoixdupeuple
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Mouhamadou Ba
Blog crée le 05/02/2012 Visité 235532 fois 63 Articles 7571 Commentaires 13 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
PSE : Des Milliards Pour Emerger Le Sénégal Ou Une Elite
LA CAISSE NOIRE DU PRESIDENT, PREMIERE SOURCE D'ARGENT ILLICITE
La Pauvrete Source de Violence au Senegal
Les Medias Acquitent Karim Wade Avant D'Etre Juge
Le Camouflage des morts a la Compagnie Sucriere Senegalaise- Richard- Toll