Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

*PARRAINAGE: Durcissement Des Positions, La Confrontation Est Inevitable *

Posté par: Mouhamadou Ba| Vendredi 13 avril, 2018 19:04  | Consulté 560 fois  |  0 Réactions  |   

23 Juin 2012, une date memorable  et fraiche dans l esprit de tous les senegalais et senegalaises, dans les rangs d une opposition et d un pouvoir qui ont ont eu a defendre des positions complexes et subjectives d une loi violatrice de notre constitution, d une societe civile qui se positionnait comme organe neutre mais protecteur de cette constitution, mais aussi qui etait present l actuel  President de la republique son excellence Monsieur Macky Sall qui s est battu corps et ame pour empecher le vote de la loi du poste de Vice- President. Qu es qu il n avait pas dit, propose ou fabrique pour inviter le peuple a descendre dans la rue pour s opposer au forcing de Maitre Abdoulaye Wade, de l armee a reste republicaine pour copier aux autres armees de la sous region, les marabouts et l eglise pour ramener Wade a la raison. Maintenant, c est lui qui a besoin de la meme attention, des memes soins et du meme rappel a la raison six ans qu on est passe la. Qu es ce qui arrive a nos chefs d Etat pour decevoir, cultiver l oppression et etre manipulatif de la constitution.

 

Ce parrainage est celui que s est imagine, fabrique et rendu publique par Macky Sall, sa mouvance presidentielle, Benno Book Yakaar et ses conseillers juridiques plus particulierement Ismael Madior Fall pour eviter le deuxieme tour 2019 qui est inevitable du moment ou ils ont recoltes 49 % lors des dernieres elections legislatives qui ne les assurent pas du tout. Le prresident est sur la trempe transcendante de s auto s elire sans qu il est a se consacrer a la tradition republicaine qui voudrait que l Etat organise des elections libre, transparante et juste au lieu de manipuler, de reecrire ou superposer les textes, et de glisser ou ajouter des mots comme ils l ont fait avec l article 57 avec “electeur”. Apres avoir condamne et elimine ces adversaires potentiels en la personne de Khalifa Ababacar Sall et Karim Wade avec le couteau de la justice, meme si ca pouvait ne pas etre le cas mais ils en ont fait ainsi, Macky Sall et Benno book Yakaar voudrait utiliser ce parrainage comme leur deuxieme couteau pour ecarter leurs adversaires directs en la personne de Idrissa Seck, Abdoul Mbaye, Malick Gackou et Ibrahima Sonko. Ce president et ses acolytes ne sont pas dignes de confiance. Si le bilan qu ils decrivent  et decrient est autant juste et palpable, la croissance economique est a 7,5% pourquoi vouloir tripatouiller la constitution pour vouloir uniquement controller l electorat. Les chiffres temoignent que jamais dans l histoire politique du Senegal, il y a eu plus de 15 candidats a l election presidentielle. C est un faux debat, un faux probleme et pas prouve du tout de dire que la liste des candidats postulant a l election presidentielle de 2019 peut atteindre 100 candidats.

 

Ce Monsieur qui nous parle de parrainage  aujourd hui est le meme monsieur qui nous avait dit qu il allait reduire son mandat de 7 ans a 5 ans, qu il allait faire la redition des comptes qui etait une demande sociale et pas attaque des adversaires politiques, qu il allait ramener le nombre de ministres a 25 et non 76 ministres (ministre et ministre conseiller), qu il ne protegerai personne en contradiction avec sa gestion sobre et vertueuse qu il clame haut et fort, alors des ministres et directeurs d agences sont accuses pour malversations et fraudes de deniers ou ressources publiques, s etait engage d enrailler la pauvrete actuellement on parle de famine dans certaines regions du Senegal. Des elections ne se gagnent pas a base de promesses vides, de programmes falacieux, de mensonges, de fabrication de bilan qui n existe pas mais de resultats reels et palpables. Le peuple ne croit plus a Macky Sall et sa bande. C est un president qui ne va pas dialoguer pour retirer cette loi parce qu il ne la pas fait tout long de son mandat.

 

On ne peut pas a huit mois des elections vouloir changer les regles du jeu sous pretexte qu on doit rationaliser les partis politiques pour eviter leur surpopulation pendant les echeances a venir, que de tactiques et de techniques pour eviter le deuxieme tour. Le peuple est d accord pour revoir la vie et l actif des partis politiques au Senegal et je crois le premier point a occulte bien avant meme le parrainage est le financement des partis politiques qui est une demande sociale. Le Code Electoral Senegalais entier a besoin d etre reforme et verouille pour qu aucun president n est a changer quoique ce soit sa faveur. Que l oppresseur le fasse le 23 Juin ou 19 Avril, on s en fou, ce qui incombe tout senegalais et toute senegalaise est de defendre et proteger la constitution qui lie tout le peuple contre le tripatouillage d ou qu il vient. Senegalais et senegalaises mobilisez vous pour arreter Macky Sall de ses idees les plus folles et anti constititionelles. Nous serons au rendez vous pour le 19 Avril de Macky Sall et de sa bande.

 

Vive le Senegal et Vive la victoire du peuple contre les forces du mal.

 

mhmd_ba@yahoo.com

 

Mouhamadou Ba


 

 L'auteur  Mouhamadou Ba
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: *lavoixdupeuple*
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Mouhamadou Ba
Blog crée le 05/02/2012 Visité 231837 fois 61 Articles 7268 Commentaires 12 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
PSE : Des Milliards Pour Emerger Le Sénégal Ou Une Elite
LA CAISSE NOIRE DU PRESIDENT, PREMIERE SOURCE D'ARGENT ILLICITE
La Pauvrete Source de Violence au Senegal
Les Medias Acquitent Karim Wade Avant D'Etre Juge
Le Camouflage des morts a la Compagnie Sucriere Senegalaise- Richard- Toll